Zoom sur un membre de la team Hélène Birlouez – Sociologue

Publié par GamabilisSiteAdmin le

Hélène Birlouez

Zoom sur un membre de la team
Hélène Birlouez - Sociologue

Hélène Birlouez
  1. Hélène, peux-tu nous en dire plus sur ton rôle de sociologue ? 

Le travail de sociologue est très varié et étendu puisqu’il peut s’intéresser à tous les aspects de la société. Pour ma part, je me suis spécialisée dans la culture des images, notamment les images numériques, dont font partie les jeux vidéo. Mon travail consiste à observer la place et le rôle de ces images dans notre société. Concrètement, j’essaye de répondre à des questions comme : Qui sont ceux qui produisent ces images ? Pourquoi ils le font ? À qui ces images sont-elles destinées ? Comment sont-elles transmises et comment sont-elles reçues ? Comment sont-elles reprises ou détournées ? Comment elles s’intègrent dans le patrimoine visuel d’une société et finissent par définir cette société ? Si on prend un jeu vidéo et qu’on essaye de répondre à toutes ces questions, on voit qu’il y a plein de choses intéressantes à dire et à comprendre de ce jeu.

  1. Pourquoi avoir rejoint Gamabilis ?

Après avoir obtenu mon master en culture visuelle à l’EHESS, j’ai commencé à travailler dans une revue qui s’appelle Immersion et qui traite des jeux vidéo. Je savais que je voulais continuer la recherche et faire une thèse mais je ne pensais pas que je trouverais une bourse dans le domaine des jeux vidéo. Un jour, j’ai vu une annonce d’une entreprise (Gamabilis) qui souhaitait financer une thèse CIFRE pour leur programme de R&D. J’étais tellement contente de trouver un studio de jeux vidéo qui pensait que la recherche pouvait apporter quelque chose dans la conception et la production de leurs jeux vidéo. Aujourd’hui, le travail que je fais et les échanges que j’ai avec l’équipe sont passionnants et c’est l’équilibre parfait entre recherche et travail en entreprise. Mon travail se découpe en 3 étapes qui suivent la temporalité de production d’un game for change. Pour aider les game designer avant la conception, je fais une première enquête pour cerner les attentes des futurs joueurs. Lorsque le jeu est presque prêt, je participe à la réalisation des playtests. Et enfin lorsque le jeu est publié, je réalise une étude d’impact afin d’évaluer les bénéfices pour les joueurs, ce qui va permettre également à Gamabilis d’affiner la conception de ses dispositifs vidéoludiques et d’avoir des données scientifiques sur leur impact.

  1. Quels styles de jeux aimes-tu ?

J’aime plein de jeux vidéo. Mon premier jeu vidéo c’était Tomb Raider, ma mère jouait et avec mon frère on la regardait, on avait trop peur des loups, on criait dès qu’ils arrivaient et elle devait rester calme dans tout ça et continuer à jouer. Ensuite j’ai beaucoup joué au Pinball sur Windows 98, j’y jouais surtout parce que la musique était géniale, de la trans ou un truc techno. Comme j’habitais en banlieue, il n’y avait pas grand-chose à faire et je m’ennuyais. Ma vie a changé dès que j’ai commencé à jouer aux jeux vidéo, le dimanche n’a plus jamais été un jour déprimant. Aujourd’hui, j’aime beaucoup les jeux vidéo en monde ouvert avec un environnement très narratif. En ce moment, je joue à Ghost of Tsushima, c’est vraiment incroyable. Et le nouveau Pikmin, ils sont si mignons.

  1. D’autres passions ?

J’aime bien le sport, tous les sports. C’est bientôt le Super Bowl donc je regarde beaucoup de football américain. Il y a aussi la coupe du monde de handball. Ensuite il y aura le tournoi des 6 nations. Le confinement sans aucun sport était si triste, le sport c’est un peu comme les jeux vidéo, ça rend tellement heureux quand l’équipe que tu supportes gagne ou quand un joueur fait un geste incroyable. Sinon j’aime beaucoup RuPaul’s Drag Race, je trouve cette émission incroyable, je ne sais pas comment la décrire, je crois qu’il faut juste regarder. Ça va bien au-delà d’une compétition, les choses qui sont dites sont très intéressantes. Et comme pour les jeux vidéo ou le sport, je trouve que ça rend heureux de regarder cette émission.

  1. Pour conclure, Gamabilis en 3 mots ?
  • Échanges
  • Écoute
  • Réflexion

Tes sites référents :

https://www.linkedin.com/in/h%C3%A9l%C3%A8ne-birlouez-269b9a177/

http://immersion-revue.fr/qui-sommes-nous/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *